RSS

Archive | Journalistes Flux RSS de cette section

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Un troisième épisode avec Ahmed Ben Bella

7 mai 2012

0 Commentaire

Un troisième épisode avec Ahmed Ben Bella PDF Print E-mail

 

Written by Brahim Younessi
Friday, 04 May 2012 22:09
Un troisième épisode avec Ahmed Ben Bella dans Mohamed Benelhadj abb_1Au congrès constitutif du MDA, les choses se passent mal entre les membres de la direction. Mohamed Benelhadj et moi, d’un côté, Saad A Larbi, Boukhari S et Mostefa B, de l’autre côté.

Les congressistes avaient voté « démocratiquement » pour un Bureau politique de six ou sept membres et d’un Comité central de plus d’une vingtaine de membres. Ils avaient aussi adopté les résolutions que nous lui avions soumises et le discours d’orientation de Ahmed Ben Bella. Une quinzaine de jours avant la tenue du Congrès, celui-ci avait convoqué une réunion à Genève du Secrétariat politique pour finaliser la préparation de nos assises et prendre connaissance de son discours que nous devions débattre.
Délibérément, étant donné la tension qui avait monté entre nous, Mohamed Benelhadj et moi, nous nous sommes portés pâles à cette réunion. Notre absence avait été très mal reçue par Ahmed Ben Bella qui nous appelle en début d’après-midi pour nous sermonner et exiger que Mohamed Benelhadj et moi prenions le premier train en partance pour Genève dont il nous avait communiqué l’heure. Ben Bella connaissait par cœur les horaires du TGV Paris-Genève.
Je prends contact avec Mohamed Benelhadj qui m’avait appris que le Président venait de l’appeler. Nous nous sommes donnés rendez-vous à la gare de Lyon. Ahmed Ben Bella nous attendait avec beaucoup de fébrilité.  [...]

Chronique des jours sans -Sarko ? Jamais ! Je porte le nom d’Algérien !

3 mai 2012

1 Commentaire

Bonsoir  chers amis. Merci d’envoyer à qui vous pouvez. Il faut que cette engeance disparaisse de notre paysage…

Chronique des jours sans


Il eût été étonnant qu’après tant de controverses dont il aura décidé du tempo, du point de départ comme de celui d’arrivée, il en vînt à résipiscence de toutes les forfaitures, [...]

Une ville, une histoire Sidi Saad, le faux marabout

9 avril 2012

0 Commentaire

Une ville, une histoire Sidi Saad, le faux marabout dans Abdenour Fayçal constlogo

Le journal des locales Edition du 18/3/2012 

Notoriété - La réputation de Sidi Saad dépassera bientôt les limites du canton.

Entre Sougueur, au sud de Tiaret, et
l’ex-Burdeau, aujourd’hui Mahdia, existait un mausolee, à moins qu’il n’ait été détruit depuis, où des visiteurs, venus parfois de loin, venaient chaque jour déposer leurs offrandes au pied du marabout.
Crédules et convaincus que le «saint» homme pouvait leur donner la baraka, de nombreux voyageurs n’hésitaient pas à lui offrir des moutons et de l’argent. [...]

Hôtel Bayazide

9 avril 2012

0 Commentaire

 Hôtel Bayazide dans Abdenour Fayçal constlogo

Une ville, une histoire

Le journal des locales Edition du 22/3/2012 

Répère - Le fondouk de «aâmi Bayazide» (oncle Bayazide) était situé juste en face du marché couvert

Réglée comme une horloge, elle arrivait à chaque fin de mois à la poste de Trezel (actuel Sougueur) près de Tiaret.
Au début, elle jeta le trouble parmi les agents, tous pieds-noirs, qui se demandaient qui pouvait écrire des Etats-Unis à un village aussi pouilleux et surtout qui en était le destinataire. Il ne faut pas oublier que nous sommes en 1946. [...]

On aura tout vu Par : Mustapha Mohammedi

14 février 2012

0 Commentaire

Algérie profonde

Mardi, 14 Février 2012

Noir et blanc

On aura tout vu

Par : Mustapha Mohammedi

Je ne reconnais plus la ville de mes tendres souvenirs, mais alors plus du tout. Et pourtant ce brave hameau au sud de Tiaret a donné au pays des cadres de très haut niveau. Depuis des semaines, Sougueur, ex-Trézel, était célèbre pour son marché à bestiaux, le deuxième après El-Harrach, son artisanat, ses merveilleux tapis tissés à la demande, sur le mode amouri ou naïli, [...]

1...56789...11

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...