RSS

Archive | 5 octobre 2014

Il ne faut pas faire une guerre pour détruire une nation, il suffit d’enseigner la corruption à son peuple

5 octobre 2014

0 Commentaire

Omar ChaalalPublié dans Le Quotidien d’Oran le 03 – 01 – 2010

Dans ma mémoire se cachent les beaux souvenirs de mon enfance, les inoubliables histoires de mes amis avec qui j’ai fait l’université ou le service national au barrage vert. Ces souvenirs traduisent la bravoure, le sérieux, l’exactitude et la détermination des hommes forts et honnêtes.
Aujourd’hui, le rythme et la mélodie de la musique ont changé. Le globalisme de la corruption impose la chanson: [...]

Pinocchio le menteur à la place des martyrs

5 octobre 2014

0 Commentaire

Omar ChaalalPublié dans Le Quotidien d’Oran le 24 – 03 – 2010

Les hommes sont en général des êtres honnêtes. Une fois politisés, ils changent de peau comme les serpents. Inconsciemment, ils se retournent toujours vers le mensonge quand ils veulent jouer aux grands.  [...]

Quand on n’arrive même pas à gérer nos ordures ménagères…

5 octobre 2014

0 Commentaire

Omar ChaâlalPublié dans El Watan le 01 – 11 – 2010

La vérité est simple. Tout peuple de haute civilisation aspire à déguster des biens précieux que sont l’éducation, la santé, l’habitat, l’environnement propre et sain, la nourriture, la liberté et le respect de la personne humaine. Chaque peuple vaut ce qu’il est.  [...]

L’éducation et la culture environnent une poubelle

5 octobre 2014

0 Commentaire

Omar ChaalalPublié dans Le Quotidien d’Oran le 29 – 11 – 2010

En 1884, un préfet, Eugène Poubelle, oblige les Parisiens à utiliser un récipient spécial pour déposer leurs ordures ménagères devant leurs portes, afin qu’elles ne soient plus éparpillées dans la rue avant d’être ramassées par les services municipaux.  [...]

La politique de «cire les moustaches, serre les dents et souris»

5 octobre 2014

0 Commentaire

Omar ChaalalPublié dans Le Quotidien d’Oran le 20 – 10 – 2011

Je commence mes idées par une anecdote politique: un militant d’un parti dont je ne peux citer le nom trouva la clef du succès dans son parti.
Il se dirige vers le boucher et acheta une queue de mouton bien grossie et la conserva dans son frigidaire. Avant chaque réunion avec son chef de parti, il s’en servait pour se graisser les moustaches. Ses moustaches bien cirées lui donnent l’air d’une personnalité politique très importante [...]

1234

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...