RSS

Une ville, une histoire La malédiction de Benchachou

9 septembre 2013

SOUGUEUR

Il terminera sa carrière dans un village très proche, à Trezel où il prendra sa retraite et s’éteindra quelques années plus tard..

Une ville, une histoire La malédiction de Benchachou dans SOUGUEUR constlogo

Une ville, une histoire
La malédiction de Benchachou

Disparition - Le fils dont l’histoire n’a jamais retenue le prénom habitera une pièce dans un haouch collectif. Il n’était pas marié, n’avait pas d’enfant et on ne savait même pas avec quelles ressources il vivait. Et puis un jour, on ne le vit plus.

Benchaâchou.

Le nom de cette vieille famille a probablement disparu à jamais.
En tout cas, il n’a pas été prononcé depuis au moins 50 ans.
Le premier des Benchachou est originaire des hauts plateaux du sud oranais et dirigeait une puissante tribu qui prendra part courageusement à la révolte de cheïkh Bouamama.
Au début du vingtième siècle, en 1920, un Benchachou, réapparut dans le département de Tiaret en qualité de chaouch attaché aux services de la mairie.
Il terminera sa carrière dans un village très proche, à Trezel où il prendra sa retraite et s’éteindra quelques années plus tard.
Son fils dont l’histoire n’a jamais retenue le prénom habitera une pièce dans un haouch collectif. Il n’était pas marié, n’avait pas d’enfant et on ne savait même pas avec quelles ressources il vivait. Une chose était sûre, il rejoignait sagement sa case tous les soirs à la même heure, à 20h.
Et puis un jour, on ne le vit plus. On frappa à sa porte en pensant qu’il était peut être malade, mais personne ne répondait. Les voisins qui ne voulaient pas alarmer les autorités pour rien attendirent deux jours avant de déclarer sa disparition.Les pompiers et les gendarmes arrivèrent dans l’après-midi, frappèrent à la porte et n’obtenant aucune réponse la défoncèrent carrément.
Le spectacle qu’ils découvrirent en même temps que les locataires du haouch était affreux.
Benchachou pendait à une corde et son cadavre avait l’air d’une marionnette désarticulée qu’on retenait par une ficelle.
Benchachou fut enterré et sa pièce sera condamnée par le propriétaire pendant 10 ans.Tous les bruits ont couru sur le défunt et sa mort suspecte. Des habitants ont même dit avoir entendu le soir des cris d’épouvante venir de cette pièce.
C’est une espagnole, une réfugiée républicaine qui fuyait le régime de Franco qui cassera cette malédiction et occupera la pièce.
Six mois plus tard, les gendarmes alertés par les voisins à cause de l’odeur persistante qui venait de la maison découvriront l’espagnole étendue raide morte dans son lit.
Ils conclueront à une asphyxie due à un mauvais fonctionnement du poêle. On prétend qu’un troisième locataire fut poussé en pleine nuit hors de la maison par une force obscure qu’il ne pouvait pas identifier.

Abdenour Fayçal

 

Le journal des locales Edition du 14/11/2012

http://www.infosoir.com/imp.php?id=147063

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...