RSS

Une ville, une histoire Rendons à César…


Rectificatif ;

 Oran a été fondée il y a plus de 1 000 ans par les Berbères et non par des marins andalous comme le prétendent certains historiens.

C’est une vérité historique incontournable qu’on ne peut nier. La plupart sinon la totalité de nos villes, du moins les plus anciennes, ont une origine berbère et leurs noms qui ont traversé des siècles, en sont la preuve la plus évidente.
Prenons l’exemple de l’Oranie et nous constaterons que certaines cités, aujourd’hui chefs-lieux de commune et même de wilaya ont gardé leurs moules et leurs empreintes d’origine.
C’est le cas par exemple de Aïn Témouchent qui signifie littéralement «source des chacals». Il n’y a rien d’étonnant quand on sait que Syphax, l’un des chefs les plus prestigieux des conquérants berbères, y avait fondé et créé un royaume qui comprenait toute cette région du littoral et dont la capitale était sans doute Siga, actuellement Beni Saf. Le nom de Relizane est en fait la contraction du mot berbère «Ighil Izane» qui veut dire «rien que les mouches». Même chose dans les contreforts de l’Ouarsenis pour le village enclavé de Tiguigest qui signifie littéralement «espace des plantes».
Et nous ne parlons pas d’Oran dont tout le monde sait qu’elle a été fondée il y a plus de 1 000 ans par les Berbères et non par des marins andalous comme le prétendent certains historiens.
La vérité est que ces marins échouèrent sur une plage qui porte d’ailleurs leur nom «Les Andalouses» et une bonne partie d’entre eux se réfugia à Tlemcen.
Quelques-uns ont préféré vivre à Wahran, un port qu’ils ont construit et auquel ils avaient donné auparavant le nom de Ifri.
Comme on peut le voir toutes les cités ou les lieux dits créés et bâtis par les Berbères font toujours référence à l’environnement. Même Wahran qui rappelle que la ville a vécu au milieu des lions n’a pas échappé à la règle.
Les arabes adopteront le même procédé et imiteront les Berbères. La ville de Mostaganem par exemple est la contraction de «Mesk el ghenaïm» autrement dit parfum des anges en référence à l’incroyable flore odorante du site. La ville de Sougueur près de Tiaret est la contraction de l’expression «Soug Err» en référence non seulement à un souk mais plus est, un souk aux ânes, puisque pour faire avancer leurs bêtes les paysans n’avaient que cette expression «Err…»

Abdenour Fayçal

Le journal des locales Edition du 22/5/2012

http://www.infosoir.com/imp.php?id=140727

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...