RSS

3.La brave deux roues à votre service in Sur la piste des échos/ En ces temps là ,à Trézel

2 septembre 2011

Belfedhal Abderrahmane, Souvenirs

 

3.La brave deux roues à  votre service

Tac ,tac tac … Tac ,tac tac …une armoire à déplacer pour les commodités de réparation ?Une zarbia a ramener du souk ?Des sacs de blé et d’orge pour le meunier ? de la laine pour le teinturier ? Pas de problème .

             Le transporteur en commun détaxé de toute forme d’imposition est là pour vous servir .La prestation du service se réalise grâce au concours de l’indispensable deux roues .La fameuse charrita est tirée par un cheval de bat .

             Infatigable ,du matin au soir ,elle sillonne les rues et les ruelles du village ,poussant parfois le labeur jusqu’aux fermes avoisinantes .

           Tac ,tac tac …et les échos se dégagent à plein le gaz ,maintenus au rythme cadencé grâce à l’approvisionnement en avoine d’une part et d’autre part la précaution et toute l’attention à ce que la vidange ne se perde pas à l’air libre .le service de la voierie et la fourrière communale ne badinent pas avec les contrevenants .

               A ce jour ,l’indispensable deux roues côtoie et sans complexe aucun ,les quatre roues et la cinquième vitesse. Histoire de braver encore plus les klaxons modernes .

              Hue! brave charrita …une armoire à déplacer ? Une zarbia à ramener du souk vers le domicile  ? autant de besoins ressentis …autant de prestations fournies. La  brave « deux roues » est toujours là pour vous servir .

 

Titre : En ces temps là ,à Trézel

Chapitre : Sur la piste des échos

Maitre Belfedhal  Abderrahmane

Avocat à la cour suprême et au conseil d’état

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Une réponse à “3.La brave deux roues à votre service in Sur la piste des échos/ En ces temps là ,à Trézel”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Maitre: Belfedhal Abderrahmane.

    AUX TEMPS DES CREPUSCULES

    UN HORIZON POIGNANT AUX COULEURS FASSINANTES, SE DRESSAIT MAJESTUEUSEMENT FACE AUX YEUX VAGABONDS, CARESSANT LA DOUCEUR DANS UNE TOUCHE DE MAESTRO PRET A LANCER EN FEUX ET EN FLAMMES LE PLUS BEAU CONCERTO RELIANT LE CIEL A LA TERRE.

    LE DISQUE DE FEU TEL UN EMPEREUR, PAMPANT ET PLEIN DE GRACE, DANS UNE DESCENTE VICTORIEUSE INVITAIT DISCRETEMENT L’AME POETIQUE AU VOYAGE SOLENNEL PARMI LES ETRES ET LES CHOSES.

    DANS UN JOUR ET DANS CES ANS QUI COURENT DEPUIS LES PAS LOITAINS ET LA BLANCHEUR DES CHEVEUX, UN CALME UNIVERSEL S’ETAIT EMPARE DE TOUTE FORME DE VIE.

    UN BRUIT QUELCONQUE, ENVELOPPE DANS UN BATTEMENT D’AILES FURTIF MAINTENAIT DANS LA FINE OBSCURITE LE REFREIN DES OMBRES. CREPUSCULE DES AGES EN BALLADE

    CREPUSCULE DES PAS MESURES AUX SONS DE LA SYMPHONIE DES HEURES QUI SE MEURENTDANS LA FRAICHEUR D’UNE NUIT INCONTOUNABLE TE, VOILA ENCORE UNE FOIS RATTACHE AUX ROSES DU ZENITH EMBOITANT LE PAS AUX SILHOUETTES DES HYMNES EN VOYAGE.

    VERS D AUTRES LIEUX, VERS D AUTRES CIEUX, VERS LE DECLIN DES BEAUX SOLEILS ET LES CEPUSCULES AUX AMES POETIQUES S’ABREUVANT DE LA DOUCEUR DES TEMPS QUI

    S’ENFUIENT LOIN DEVANT MOI, DEPUIS LA LUCARNE DE MA VIEILLE MAISON AUX SOUVENIRS IMPERISSABLES AVEC MES YEUX HUMIDES DE SEXAGENAIRE JE NE CESSERAIS JAMAIS DE TE REGARDER EN FACE ET TE DIRE COMBIEN DE JOURS SONT PARTIS COMME CA SANS SE RENDRE QU ILS SONT REELLEMENT PARTIS.

    DANS L ATTENTE D’UN CREPUSCULE POIGNANT AUX COULEURS FASSINANTES QUE LES PREMIERS PAS HESITANTS ET LES CHEVEUX BLANCS N ONT JAMAIS PU OUBLIE JE SUIS LA JE T’ATTENDS.

    BELFEDHAL Abderrahmane

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...