RSS

MECHOUI A LA BRAISE

8 mai 2011

RECETTES

 

 

 

                                                               MECHOUI  A LA BRAISE

 

      Préparation de la Recette

1 –   Choisissez un mouton, un agneau de lait,  bien gras.

2 –    Egorgez, dépouillez et videz l’animal ; embrochez-le de la tête à la queue avec une perche. Liez les épaules au cou avec une ficelle, étirez les gigots le long de la perche et liez-le également avec de la ficelle. Assaisonnez fortement de sel et de poivre.

3   -   Creusez une fosse de 1 mètre sur 2,50 mètres , mettez du bois de plusieurs essences et allumez. Lorsqu’il se sera formé une braise très chaude, placez le mouton à environ 50 centimètres au-dessus du foyer, les deux extrémités reposant sur deux supports en forme de Y ou de X. Placez le méchoui au-dessus de la braise et tournez la perche pour qu’il soit tout entier exposé au feu. Au fur et à mesure étendez, à l’aide d’un pinceau, du beurre fondu sur le méchoui.

4  -  La cuisson du méchoui exige une attention toute particulière, car il ne peut être parfait que rôti graduellement sur un brasier entretenu continuellement au même degré de chaleur, surveillé et arrosé de beurre fondu. Il est à point lorsque, en le piquant avec la pointe d’un couteau, il ne laisse pas échapper de gouttes rosées ; il doit avoir une belle couleur dorée. L’odeur délicieuse de sa chair rissolée et croustillante remplit l’air parfumé des essences de bois qui ont servi à sa préparation.

  5   - Lorsqu’il est à point, débrochez et étendez-le sur un grand plateau (de cuivre) au milieu de la table.         6-  Le méchoui ne peut être apprécié que mangé selon la coutume : avec les doigts en tirant sur les chairs. Tout le mérite de ce mets consiste dans la saveur de sa chair rissolée. Ne laissez jamais refroidir un méchoui, car sa chair devient molle et sa peau perd de sa croustillance et de sa saveur.

7  -  - Le méchoui terminé, faites passer, une aiguière contenant de l’eau tiède parfumée à la rose, qui permettra aux convives de se rincer les doigts.   

                                                                                       Par   Dziriya


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...