RSS

On ne peut s’en passer de ces grands messieurs

29 janvier 2009

Blogueurs

 

 

Mercredi 28 Janvier 2009 21h56mn 41s

http://bonjourdesougueur.unblog.fr/2009/01/28/nos-grands-messieurs-charef/

Auteur     : Rabah (IP: 41.200.113.199 , 41.200.113.199)
E-mail     : beninstitdjam@yahoo.fr
URL        : http://beninstitdjam14200.unblog.fr/
Commentaire:
J’ai pu recueillir quelques bribes à travers quelques sites sur ces deux grandes personnalités qui ont donné une bonne  réputation et qui ont énormément contribué à ce que Sougueur soit le berceau de l’éducation .J’ai sollicité quelques proches pour qu’on mette à notre disposition quelques articles ,nous attendons toujours .C’est votre blog avant qu’il ne soit le notre ;nous ne pourrions détenir ce monopole de toute une ville .Consultez d’autres Blogs annexés et contribuez en nous envoyant les écrits de ces deux messieurs et de madame Charef qui elle aussi pourrait bien surprendre plus d’un .Que Dieu ait l’âme de son époux et l’accueille en son vaste paradis .
consultez ce blog :http://www.nadorculture.unblog.fr
Merci

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

4 Réponses à “On ne peut s’en passer de ces grands messieurs”

  1. abdelkader Dit :

    A Mr Charef Kadour
    Un Homme, une Histoire,
    A raconter tous les soirs,
    Aux amoureux du Savoir,
    Du Dévouement et de l’Epoir!

    Noble enfant de Trézel!
    Institueur,modeste chandelle,
    Aux rayons lumineux et éternels
    Et ,aux flammes rebelles!

    Inspecteur consciencieux,
    Formateur ambitieux,
    Connaiseur silencieux,
    Décideur audacieux!

    Directeur de l’institut de technologie de l’éducation
    annonceurs des grandes mutations,
    Fondateur de fortes associations.
    A Mr CHAREF ,toute notre considération!

    Inspecteur d’académie,
    Des pauvres ,il fut un grand ami
    Tempête et accalmie,
    Du doigté…et de l’ordre est remis!

    Chef du centre de formation des cadres,
    Imposant tel un cèdre,
    qui au moindre murmure,
    S’empressait de réagir!

    Enfant prodige de Sougueur!
    Votre présence est un bonheur.
    Vos discours sont enorceleurs.
    Et,vous compter parmi les siens est un HONNEUR!

    Oh!Vaillant Yaâgoubi!
    Fièrté de sa patrie!
    Là où vous allez en sillonant l’ALGERIE,
    Vous interpellera une voix hardie
    Pour vous dire:Mr Charef!MERCI
    Merci pour tout ce que vous nous avez appris!
    Un élève dévoué

  2. bakhta Dit :

    bonjour aux gens de trézel(sougueurrrrrr)
    on ne peut oubier le nom de MR CHAREF KADOUR car c’est un grand fondateur de l’enseignement, c’est un homme sage, noble, généreux et impeccable dans son travail .
    son éducation et son savoir ont silloné toutes les villes algériennes.
    reconnaissant que ce grand monsieur est un modèle, il a tant donné à son pays avant l’indépendance et après.
    pourra t-on un jour récompener ce grand monsieur??????

  3. Marc Manus Dit :

    Je ne sais pas comment fonctionne ce blog, je fais confiance à Laalia la soeur de Mohammed Mostefaoui.
    L’évocation de Mohammed me touche et ranime ma mémoire. Mohammed était un collègue du lycée Bouchareb Naceur de Sougueur entre 79 et 81, et un ami. Quelle chance pour un étranger qui aborde l’Algérie ces années là’ de rencontrer une personne aussi sympathique, accueillante, d’esprit ouvert et de culture solide. Je suis trés impressionné par son dynamisme, sa bonne humeur et son désir déchange. Il se situait dans ce courant progressiste algérien de l’époque, à l’opposé de cette chappe de violence, d’obscurantisme et de fanatisme qui s’est imposée au pays à partir de 1985 et qui probablement l’a emporté en 1989.
    Cher Mohammed Mostefaoui, je te rends hommage.
    Marc Manus, enseignant de sciences physiques à Sougueur et Tiaret entre 1979 et 1985.
    Amitiés à tous

  4. gacem Dit :

    licoule arab à l’epoque .1960-1961.la classe du fond apres les robinets de la cour et le petit tunnel , donnant sur la rue Lalla fatma, en face du jardin public – Je le revois là devant moi , comme si celà datait d’hier . Devant le tableau noir ,avec sa longue taille , assez maigre , tres serein avec une forte note de modestie qui se degageait de sa personne ……..c’était mon premier maitre d’école : CHAREF KADDOUR auquel je tiens à exprimer tous mes respects et toute ma reconnaissance en lui souhaitant longue vie et de la baraka .j’ose espérer cher maitre , avoir une tres petite place dans votre memoire et vos souvenirs en me reconnaissant à travers cet écrit. c’est un grand honneur pour moi que de vous rendre hommage . Dr Ali Gacem .

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...