RSS

Echo de Djillali

11 août 2008

Blogueurs

Un nouveau commentaire sur l’article #949 «  » attend votre approbation.
http://bonjourdesougueur.unblog.fr/2008/08/11/949/

Auteur     : BELFEDHAL  TAHAR (IP: 41.201.127.90 , 41.201.127.90)
E-mail     : tahart@live.fr
URL        :
Commentaire:
MON ALGERIE A MOI…cris et echos…
Ce titre d’un livre va illuminer ce blog ,et ses extraits vont eclairer toutes ses pages. Enfin , notre Grand ecrivain nous envoie ses modestes et splendides anecdotes ,Djillali et comme j’ai ecrit au paravant ,il est considéré l’un des grands ecrivains Algeriens ,et avec sa contribution ,on va avoir beaucoup de choses …bonne continuité.merci

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Une réponse à “Echo de Djillali”

  1. maaradji k. Dit :

    Bonjour,
    tout d’abord,je dois remercier les initiateurs de cet espace qui va nous permettre de contribuer,ne serait-ce que modestement,à faire connaitre cette petite ville(espace entendu).Mais elle est immense par ce qu’elle a enfanté comme monuments dans tous les domaines.
    Je tiens à remercier mon frère et ami,djilali Benbrahim qui ,par sa grande culture et par notre amitié ,m’oblige à mettre la main dans la patte.

    je suis heureux d’envoyer mon dernier poème pour orner ce jeune blog qui deviendra important dans quelques jours.Car les Trézéliens sont capables de le rendre un espace des meilleurs.

    Une larme
    Elle roule sur la joue
    On l’enlève d’un geste doux
    Elle tombe, une autre suit
    Cela peut durer à l’infini

    Une larme de bonheur
    Celle qui touche le coeur
    Qui procure cette chaleur
    Et nous donne sa douceur

    Une larme de douleur
    Celle qui parle du malheur
    Qui apporte tous ces pleurs
    Que l’on essuie avec pudeur

    une larme de velours
    Douce comme l’amour
    Une larme de satin
    Qui brille sans fin

    Elle a ce gout salé
    Celui des grandes marées
    On ne peut jamais decider
    Quand cela va s’arreter

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...