RSS

Archive | juillet 2008

Portrait

30 juillet 2008

0 Commentaire

boutaleb.jpgLe reconnaissez-vous ?

Si c’est le cas ,racontez une histoire,une anecdote sur cette personne qui nous abien réchauffé dans nos foyers.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Artisanat

30 juillet 2008

0 Commentaire

El watan:

Artisanat : Une selle au frais de la princesse ?

Hebri Mokhtar, un artisan de Sougueur, a été obligé de saisir le ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels pour protester contre les lenteurs mises par son département à Tiaret, plus précisément contre le directeur du centre de formation à Sougueur qui rechignait à lui verser son argent dû au titre de l’achat d’une selle pour cheval, qui aura servi comme cadeau en mars 2007, en marge du salon national des arts et des métiers organisé à Alger. Le comble pour cet artisan, c’est que pas moins de 6 mois ont été nécessaires pour achever le produit ainsi livré et dix-huit mois après, le dû n’a pas encore été versé.

Lauréat des dix mots

30 juillet 2008

0 Commentaire

Voyage magique

On peut tout faire avec les mots… Paul Eluard disait dans ‘liberté’…”Et par le
pouvoir d’un mot je recommence ma vie”… si le voyage avec les dix mots n’est pas
possible, que diriez-vous d’un voyage dans ces dix mots ?

Nasredinne Menad (21ans)

07, 2ème tranche, Sougueur, 14 200 Algérie

Tél.: 213 46 43 70 04

Courriel : MENAD Nasredinne@yahoo.fr

http://72.30.186.56/search/cache?ei=UTF-8&p=sougueur&fr=slv8-msgr&u=www.association-afal.org/AFAL_604041_001-070.pdf&w=sougueur&d=GsDvSC72RM8B&icp=1&.intl=fr

 

 

 

Miroir, ce muet qui ne ment jamais, se proclame comme l’emblème des femmes, n’a
parlé qu’une fois à une vieille et laide dame , qui le blâme , disant que  » Blanche-Neige  »
est la plus belle femme, alors que cristal lui, se réclame comme un terme qui a une
âme, trompant la reine de Saba, à le croire que c’est de l’eau, montre ses mollets tout
blancs et tremblants, ainsi séduisant le roi Salomon qui l’aime et la prend pour femme.
Icône avec  » I  » comme image…vient des moyens âges…prisonnière des églises…
elle a su briser ses cages pour s’envoler dans les nuages… elle retrouve les écrans où
elle peut danser et chanter, mais c’est dommage qu’elle ne soit plus sage…car elle
danse avec rage comme un enfant de bas âge.
Rayonnement lui, rit et sourit, et disparaît chaque nuit sans bruit, ou sous le gris des
pluies…
Ondelette…cette fillette …entre omelette et odelette, mais qui n’a ni goût ni
savonnette, avec ses deux « T  » sur la tête…on dirait presque une casquette…fille d’une
onde honnête…vibre entre deux points :…et cinq et six et sept…et quand on se
demande quand elle s’arrête, elle répond : c’est pas bête de faire la fête…
Complexité…en toute vérité, même si elle a la qualité d’un des dix invités, manque
de simplicité.
Hélice…avec ses pattes plates, se hâte depuis de longue date à nous faire des
pirouettes…
Désenchevêtrement, avec sa linguistique qui se mastique comme de l’élastique…ça
s’apprend doucement et se dessine soigneusement, sinon… on risque de nuire à ce
texte magique…pardon…à ce voyage magnifique.
Elémentaire, avec sa nature élémentaire…c’est sans commentaire.
Variation, monte et descend pour attirer l’attention sur une grande leçon : la vie est
un combat avec des hauts et des bas.

Massacre

30 juillet 2008

0 Commentaire

SILENCE DE LA FRANCE

Cette démarche, qui milite pour le reniement du passé colonial par le colonisateur lui-même, nous la devons à une minorité d’intellectuels et écrivains français, démarche qui n’a pas encore fait boule de neige comme d’ailleurs elle n’a pu le faire pendant la guerre d’Algérie. En effet, le FLN n’a jamais été soutenu par des courants politiques français

[...]

Rouler au GPL

30 juillet 2008

0 Commentaire

t21header.jpgUne sensibilisation à ce produit est lancée

Rouler au GPL/carburant, se mettre au vert

image
Photo : S. Zoheir

-->Par Youcef Salami

La plus longue canalisation de transport de gaz de pétrole liquéfié (GPL), 500 km, est en construction en Algérie. Un projet d’un demi-milliard de dollars porté par Sonatrach et le groupement italien Saïpem-Snam Progetti.
Le contrat d’association a été signé en 2007. La canalisation en question porte un nom : LZ2. Elle doit relier le champ gazier de Hassi R’mel au complexe pétrochimique d’Arzew, avec une canalisation de vingt-quatre pouces, une station de pompage à Hassi R’mel, un poste de régulation de pression à Sougueur (Tiaret), un terminal de régulation et de comptage à Arzew et un câble en fibre optique de deux cents km. Le projet doit être réalisé dans un délai de trente-six mois. Le transport du GPL en Algérie se fait actuellement à travers le LZ1 construit en 1973 par la même Saipem. Une fois livré, le LZ2 permettra d’augmenter les capacités de transport de GPL vers Arzew de neuf à quinze millions de tonnes par an, et la capacité de production passera de treize millions de tonnes/an actuellement à quatorze millions de tonnes/an en 2010. Le groupement Saipem, leader mondial en matière d’étude et de réalisation de canalisations d’hydrocarbures, est fortement présent sur le marché local des hydrocarbures. Il dispose d’autres contrats à Sonatrach. Ce projet va certainement consolider les activités de Sonatrach à l’international. Et au plan national ? Le développement de la distribution du GPL/carburant reste une des activités phares que Naftal essaye de promouvoir. Selon les chargés du secteur de l’énergie, le GPL/carburant prend de plus en plus d’importance dans les projections des promoteurs privés. C’est un fait indéniable. Il s’explique par la forte demande de ce produit, par les mesures attractives accordées à tous ceux qui désirent réaliser des infrastructures de distribution de GPL/carburant et par l’importance de la marge bénéficiaire à la pompe (2,00 dinars/litre). C’est avantageux par rapport aux essences. De plus, les chargés du secteur de l’énergie se sont fait les promoteurs du GPL au cours de ces dernières années. Séminaires, journées d’étude ont été, à cet effet, animés dans plusieurs régions. Une sorte de campagne «roulez au GPL» a été ainsi organisée ; une sensibilisation pour l’utilisation de ce produit est lancée. La raison en est plus qu’environnementale. Tout un programme portant sur la dotation de stations service en GPL a été initié par Naftal. Deux méthodes pour intégrer ce produit dans les circuits de distribution, soit l’inclure dans les projets de station-service au démarrage, soit le greffer sur les projets en extension. Des indications ? Selon des statistiques fournies par le ministère de l’Energie et des Mines, le nombre de stations-service ayant intégré le GPL au démarrage des projets de réalisation est en nette augmentation. Que l’on en juge : sur les soixante-dix nouvelles stations-service autorisées au cours de l’année 2006, près de 60% ont prévu la distribution du GPL/C, soit 40% des projets, contre 30% sur les cinquante-cinq autorisées au cours de l’année 2005. Le nombre de stations-service ayant prévu la distribution du GPL/C n’était que quatorze au cours de l’exercice 2004. Pour ce qui se rapporte à leur extension en vue d’y intégrer le GPL carburant, il est indiqué que le nombre d’autorisations délivrées est toujours en augmentation. Il est ainsi passé de trente-trois au cours de l’exercice 2005 à trente-six pour 2006, contre trente et un en 2004. En termes d’intégration du GPL, 237 projets sont prévus. Sur ce chiffre, 125 ont été achevés, 37 entamés, dont 10 ont achevé les travaux, et 75 en attente. Dans le chapitre les centres enfûteurs de GPL, les chargés du secteur de l’énergie relèvent qu’il y a de l’intérêt pour cette activité de la part des promoteurs privés. Cela est lié en fait au maintien des avantages financiers et fiscaux pour cette activité par l’ANDI, aux mesures arrêtées par le ministère de l’Energie et des Mines (libre accès aux sources, location des bouteilles de Naftal, absence d’infrastructures d’enfûtage dans certaines régions sensibles et forte demande du produit). Après une baisse des demandes d’autorisations pour cette activité en 2004, en raison de la contrainte d’acquisition de bouteilles due à leur coût élevé, une reprise a été constatée au cours de l’année 2005. Pour l’année 2006, trois autorisations ont été accordées aux promoteurs, contre sept en 2004. Le coût élevé des bouteilles demeure une contrainte pour le développement de cette activité. Augmentation de capacité de stockage : la réalisation des investissements pour ce type de projet est liée essentiellement à la contrainte de la superficie de l’infrastructure, laquelle ne permet pas toujours des extensions (en général, les promoteurs utilisent au démarrage de leur projet la totalité de la superficie du terrain qui leur est affectée) et à la disponibilité de moyens financiers (ils préfèrent d’abord amortir leurs investissements avant de recourir aux extensions ou à l’augmentation de leurs capacités de production). Par les chiffres, cinq autorisations pour l’augmentation des capacités de stockage ont été attribuées au cours de l’année 2006, contre six au cours de l’exercice 2005. En résumé, 225 stations sont opérationnelles, 181 en projet, 10 achevées. 150 projets n’ont cependant pas démarré.
Autres données, 205 dossiers d’extension de stations-service GPL/carburant se trouvent en instance et en cours d’examen au niveau du ministère de l’Energie et des Mines. L’ensemble de ces dossiers attend d’être mis en conformité avec les critères exigés par la tutelle. La lenteur administrative constatée dans la délivrance de permis de construire dans certaines wilayas et dans l’acquisition des équipements, particulièrement pour le GPL/carburant est l’une des raisons qui bloquent la généralisation de ce produit.

123456...23

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...