RSS

Celui qui a fui la mort

31 juillet 2008

Art

cavalier.jpgUn conte ,des bougies et un jeudi sans télèvision et sans électricité réunis  autour de grand mére.

Un conte des montagnes de Djurdjura

« C’est ici que je t’attendais »

un jeune homme fort et vigoureux vit en rêve une femme habillée de haillons qui lui dit:

-Prépare-toi à mourir ! Ton heure est venue .Le rêveur se réveilla en sursaut ,conjura les mauvais esprits et alla consulter un sage auquel il raconta la mauvaise vision onirique .Celui-ci après l’avoie entendu lui répondit :

-c’est un mauvais rêve en effet et son interprétation n’est peut être pas aussi évidente que tu le crois. Mais que cela ne t’empêche pas d’être prudent .

Le jeune homme trouva les paroles du vieillard quelque peu vagues, ce qui, selon lui,ne pouvait que cacher une terrible vérité .Il réfléchit et se dit qu’il ne lui restait plus qu’à quitter ce pays où sa vie était en danger .Il sella son plus rapide cheval et décida de s’en aller plus loin .Il voyagea des jours ,des semaines et des mois durant ,ne s’arrêtant que quelques heures pour se sustenter et permettre à sa monture de se reposer .

 

Après avoir parcouru des milliers de kilomètres et traversé plusieurs frontières ,il arriva dans un pays qui lui parut fort accueillant .Au moment de descendre de cheval ,la fatigue lui fit faire un faux mouvement et il tomba .sa tête se cogna contre une pierre et elle se mit à saigner abondamment .On raconte que juste avant de mourir ,il revit la vieille femme vêtue de haillons .Elle était debout à coté de sa tête et elle lui disait :

« C’est ici que je t’attendais ! »

Traduit du kabyle par Ali Benmesbah

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Des avions et des hommes |
la rose |
pasmole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | À savoir sur le phénomène I...
| Encrage
| LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE...